Mes lendemains de cuite ont été parfois très douloureux. Maux de tête, nausées, bouche pâteuse, perte d’appétit, tremblements ou bouche sèche sont les conséquences d’une soirée un peu trop arrosée entre potes. J’ai finalement réussi à mieux gérer la gueule de bois. Je vous propose 5 conseils à suivre pour mieux passer vos lendemains de fête.

S’hydrater

La digestion de l’alcool demande beaucoup d’effort au foie, mais également aux reins. A titre indicatif, je perds environ 1 litre d’eau lorsque je consomme quatre verres d’alcool. D’où l’importance de boire de l’eau, même si je n’en ai pas envie. Pour s’hydrater, je prends également des jus de fruits (hors jus d’agrumes).

Manger

Bien que manger un lendemain de cuite soit une chose difficile, je me force à la force. J’oublie la nausée et j’avale quelque chose. Vous verrez que vous vous sentirez mieux une fois votre estomac bien rempli. Mais attention, je mange toujours léger !! Je vous conseille de prendre un bouillon de légumes, des œufs ou des flocons d’avoine (cuits !). Je vous propose 5 conseils à suivre pour mieux passer vos lendemains de fête.

  • Patienter et se reposer

Je suis navré de vous annoncer qu’il n’existe pas de solutions miracles pour soigner efficacement la gueule de bois. L’idéal est de se reposer un lendemain de fête, afin de permettre à l’organisme d’éliminer l’alcool présent. En effet, il faut 1h à 1h30 à l’organisme pour éliminer 35 ml d’alcool (l’équivalent dune bouteille de bière ou d’un verre de vin). Alors imaginez le temps qu’il lui faut après avoir un peu trop forcé sur la bouteille. Pour vous reposer, je vous conseille de fuir le bruit et la lumière afin d’éviter d’accentuer votre migraine. Donc évitez de passer votre journée devant un écran.

  • Éviter de soigner le mal par le mal

Contrairement aux idées reçues, boire de l’alcool pour soulager une gueule de bois n’a jamais été une bonne idée. Je ne l’ai jamais et je vous le déconseille. Cela peut vous entrainer dans un cycle infernal aux conséquences désastreuses.

  • Prendre de l’ibuprofène

Je prends des médicaments qui contiennent de l’ibuprofène (aspirine par exemple) pour soulager mes maux de tête. Cependant, il faut lire attentivement la notice afin d’éviter toute interaction médicamenteuse avec l’alcool.

Mais si vous souhaitez vraiment soigner votre gueule de bois, le meilleur remède est de vous abstenir de consommer de l’alcool tout simplement. Car comme on le dit : « Mieux vaut prévenir que guérir ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *