Pour divorcer, vous n’avez pas forcément besoin de passer plusieurs fois devant un juge. La possibilité est désormais donnée aux époux de procéder un divorce à l’amiable. C’est une option qui peut être envisagée lorsqu’il y a un consentement mutuel entre les deux époux sur le principe du divorce. Vous trouverez dans cet article des informations nécessaires en rapport avec le divorce à l’amiable.

Pourquoi opter pour le divorce à l’amiable ?

Le divorce à l’amiable est une procédure qui permet aux époux de divorcer en toute tranquillité. Il n’est possible que lorsque les époux sont d’accord sur le principe du divorce. L’échange entre les époux doit être privilégié pour que chacun accepte sans hésitation le principe. Parce qu’à vrai dire, les conséquences d’un divorce peuvent avoir des impacts sur le plan patrimonial et personnel. 

Si vous êtes dans une perspective de divorcer suite à un coup dur au cœur, la procédure du divorce à l’amiable peut vous faciliter la tâche. C’est une option qui est souhaitable pour ne pas subir une procédure longue. L’accord sur le principe est une chose à ne pas négligé. Car, sans un accord entre les époux sur le principe, le divorce à l’amiable ne peut être possible. Donc la première chose qu’il faut obtenir est le consentement mutuel pour bénéficier d'un divorce à l’amiable

Quels accords trouver sur les conséquences du divorce ?

Lorsque vous optez pour le divorce à l’amiable, il faut penser à trouver des accords sur les conséquences du divorce. Les deux époux doivent trouver un consensus pour déterminer la manière de régler les conséquences patrimoniales et non patrimoniales. En ce qui concerne les conséquences non patrimoniales, les époux doivent discuter sur certains points pour voir ce qui est possible de faire. 

Par exemple sur l’usage du nom de l’époux ou l’épouse ; car il arrive qu’un époux prenne le nom du conjoint. La question de la garde, de l’éducation et de l’entretien des enfants doit être bien discutée pour éviter des problèmes. Les conséquences patrimoniales consistent à déterminer le partage des biens meubles et immeubles. Dans ce cas, vous pouvez trouver un notaire qui vous facilité la tâche.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.