Généralement, un travailleur indépendant souhaitant lancer une activité professionnelle en freelance va se tourner vers la création d’entreprises. Certes, c’est une bonne option, mais ce n’est pas le cas s’il a peu de visibilité sur le moyen et le long terme ou s’il a besoin d’une période test. Dans ce cas-là, le mieux est d’opter pour le portage salarial d’ailleurs, de plus en plus de freelances choisissent actuellement ce statut en raison de ses multiples avantages.

La sécurité sociale

Selon cet avis agence seo, une personne qui a quitté sa fonction en contrat de travail afin de démarrer une activité en portage salarial ne constate pas une modification majeure concernant la protection sociale, car il en bénéficie déjà, a l’exception des protections en plus fournies par son ancien patron. Si elle va créer son entreprise, c’est uniquement la constitution d’une SASU qui lui permettra une affiliation au régime général de la sécurité sociale. Cependant, à cause de sa qualité de mandataire social, elle ne va pas être couverte par l’assurance chômage. Toutefois, en choisissant le portage salarial, en tant que freelance, elle aura une protection sociale du régime général, car elle est liée à l’entreprise de portage par un contrat de travail.

L’assurance chômage

freelance et portage salarialUn freelance qui opte pour le portage salarial est recruté par l’entreprise de portage. De la sorte, il est éligible à l’assurance chômage du régime général. Donc, il y cotise, et il y acquiert des droits. Lorsqu’il n’y a aucune mission, la société de portage salarial lui versera ses allocations chômage. C’est un énorme avantage pour les travailleurs indépendants qui n’ont pas assez de visibilité sur leur activité à moyen et à long terme. Pour information, c’est l’entreprise de portage salarial qui facture le client, elle transforme aussi le chiffe d’affaires du freelance en salaire, mais après décompte des frais et des charges sociales.

Aucune gestion d’entreprise

Le freelance en portage salarial ne gère pas son activité, il exerce sans se préoccuper des démarches pour la création d’entreprises, la gestion de la fiscalité, la gestion de la comptabilité… De plus, au cas où son activité se termine après seulement quelques mois, il n’est pas contraint de faire toutes les procédures en rapport avec la clôture d’une entreprise. Donc, grâce à ça, le freelance peut se concentrer entièrement sur le bon fonctionnement de son activité. Il aura plus de temps pour faire de la prospection, pour développer son portefeuille… Aussi, la société de portage salarial propose différents services très utiles aux freelances, surtout ceux qui débutent dans le freelancing et qui n’ont pas encore beaucoup de missions. Certaines sociétés de portage offrent des formations aux salariés portés.

Que vous êtes expert dans l’informatique et le web, dans l’art graphique, dans la communication, dans le marketing, dans la traduction, dans la rédaction en ligne… pour travailler en indépendant, le portage salarial est la meilleure option.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.