Vous connaissez déjà le crawl, la nage papillon, la brasse… mais est-ce que vous avez déjà entendu parler de la nage de sirène que l’on appelle aussi mermaiding ? C’est bel et bien une discipline sportive. Elle nous vient des États-Unis, et actuellement, elle est très en vogue en France et aussi un peu partout dans le monde. Si vous désirez en savoir davantage sur le mermaiding, on se fera un plaisir de vous expliquer ça tout de suite.

Le mermaiding proprement dit

Le mermaiding est le fait de nager sous l’eau comme une sirène en utilisant une monopalme et une queue de sirène. Ça peut se faire dans la mer ou dans la piscine. Même si le mermaiding est une nage intense et synchronisée, tout le monde peut le pratiquer, c’est à partir de 8 ans. Il convient même aux personnes avec un handicap des membres supérieurs, car on n’utilise pas les bras. Les personnes amputées des jambes peuvent aussi se transformer en sirènes en utilisant une queue de sirène spéciale. Toutefois, il faut d’abord savoir nager. À préciser que la queue de sirène monte jusqu’à la taille, et elle est faite dans une matière plus épaisse que les maillots de bain classiques. Aussi, ce nageoire de sirène est à la fois rigide et souple afin de pouvoir propulser le corps sous l’eau comme une vraie sirène.

Les avantages du mermaiding

la nage de sirèneEn tant que sport, le mermaiding présente plusieurs avantages pour le corps tout en étant très ludique. C’est une discipline complète qui fait travailler les muscles : la ceinture dorsale, les abdominaux, les jambes et le buste. Il aide à affiner la silhouette. La nage de sirène permet aussi de faire travailler la respiration en raison de l’apnée. Également, elle aide à se relaxer tout en entretenant le gainage et le système cardio-vasculaire. Mais encore, en raison de son aspect attractif et féérique, elle aide à combattre la peur de l’eau. De plus, elle permet d’accepter son corps. Mais n’oublions pas que l’eau a une action drainante, et son massage sur la peau active la circulation sanguine.

L’apprentissage du mermaiding

L’apprentissage de la nage de sirène se fait dans une école dédiée d’ailleurs, il existe plusieurs établissements spécialisés en France. Les cours se passent en 2 temps : en dehors de l’eau pour la réalisation des figures et sous l’eau pour le côté pratique. Afin de maîtriser parfaitement les ondulations d’une sirène, il faut faire régulièrement des entraînements. Ainsi, les mouvements seront plus fluides. Aussi, vu les jambes sont attachées, ça se fera naturellement au final. Tout de même, pour éviter les risques, il vaut mieux être en bonne condition physique pour pratiquer le mermaiding.

Vous pourrez aussi être intéressé par L’hypertension chez la femme enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.